Toli Sous le Manguier ::: Camfoot.com

Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 1 à 40 Page : 1 Nombre de messages : 402929
<< précédente 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10 ... 10074 suivante >>
on reste enfermé chez soi et que l'on ne fréquente que des "expats". En Afrique, je vis à l'heure africaine et je parle avec tout le monde, depuis les chefs d'Etats jusqu'aux plus modestes familles des villages reculés. Vous voyez, mon secret est tout simple.
Dara Singh (Cuba) le 20/06/2018 à 08:59

Afrique noire. De nombreuses compétitions de jeunes sont disputées par des joueurs qui ont dépassé cet âge. Dans la catégorie "moins de 17 ans", l'Afrique obtient de très bons résultats. Certaines finales de coupes du monde de "moins de 17 ans" ont même opposé deux équipes africaines. Le seul hic, et tout le monde le sait, c'est que certains joueurs ont en réalité 18, 19, 20, 21, 22 ou 23 ans.
Ainsi, on flatte le pouvoir en place en lui faisant miroiter d'excellents résultats... au détriment de la sélection nationale, privée de nombreux talents. Tout l'enjeu est de mettre de l'ordre là-dedans. Avec l'appui des pouvoirs publics et grâce à des financements privés, c'est ce que j'ai entrepris de faire au Togo. Actuellement, dix mille garçons et filles de la génération 2001-2005 sont détectés et enregistrés à travers tout le pays dans le cadre d'un vaste programme de recrutement itinérant. Cela permet de connaître l'âge réel des jeunes joueurs. Cette rigueur administrative va se révéler payante d'ici quelques années.
On vous surnomme le "sorcier blanc de l'Afrique". Quel est votre secret ?
Je l'ai déjà dit : il faut s'intéresser à l'histoire et à la géopolitique du continent. En la matière, je partais avec un avantage; mes parents, instituteurs en Normandie et militants communistes, étaient personnellement engagés dans les luttes anticoloniales, notamment auprès des Algériens. Enfant, j'ai vu défiler de nombreuses figures indépendantistes à la maison. J'ai baigné dans cette culture-là.
Au-delà de la politique, il faut aussi s'intéresser sincèrement aux vrais gens, fréquenter les faubourgs et pas seulement les beaux quartiers. Au Cameroun, dans la commune de Pouma, située en pays bassa, à mi-chemin entre Douala et Yaoundé, les gamins pratiquent un jeu de gagne-terrain qui se joue avec la tête. Dès leur plus jeune âge, ces enfants développent des qualités de détente et un sens de la coordination inouïs.
Ce périmètre de quelques rues est un authentique vivier où naissent d'excellents joueurs de tête et des gardiens de but remarquables, sans le moindre éducateur ni centre de formation. Cela, on ne peut pas le savoir si on reste enfermé chez soi et que l'on ne fréquente que des "expats". En Afrique, je vis à l'heure africaine et je parle avec tout le monde, depuis les chefs d'Etats jusqu'aux plus modestes familles des villages reculés. Vous voyez, mon
Dara Singh (Cuba) le 20/06/2018 à 08:58

@Dara Singh (Cuba) le 20/06/2018 à 08:47

Claude Le Roy est un colon, il fait de la politique comme Philippe Doucet sur Canal+ !

Je suis curieux de savoir le palmarès de Claude Le Roy
Nswho (Kirghizistan) le 20/06/2018 à 08:58

Ensuite, dans leurs équipes nationales, les Africains anglophones ont reproduit les caractéristiques du football anglais, en profondeur, appuyé sur des ailiers rapides et sur des avants-centres pivots, comme au basket. De leur côté, les joueurs francophones ont été influencés par le beau jeu français, sous l'influence de trois générations d'artistes : celles de Kopa, Platini, Zidane. Aujourd'hui, la mondialisation du football tend à effacer cette césure entre les styles français et anglais.
Quelle différence entre Les Lions Indomptables, du Cameroun, et les Lions de la Teranga, du Sénégal, deux équipes que vous avez entrainées ?
Les Camerounais possèdent une force mentale incroyable, typique de certains pays d'Afrique centrale. A l'époque où j'étais leur sélectionneur, la puissance du regard des joueurs à la sortie du tunnel qui conduit à la pelouse me terrifiait. Psychologiquement, c'est comme si les gars pénétraient sur le terrain avec un but d'avance... A l'inverse, le Sénégal, se définit par son talent fou, par une forme de virtuosité, mais également par une fragilité mentale plus importante.
Les Lions de la Teranga sont beaucoup plus sensibles à la vie d'un match, à son évolution, ses rebondissements. Un match peut leur échapper mentalement en cours de jeu. Les Lions indomptables, eux, continuent à se battre jusqu'au bout, quoi qu'il arrive. De ce point de vue, le Cameroun, ex-protectorat allemand, ressemble à l'Allemagne. Les Sénégalais, eux, sont plus proches des Bleus français.

Sur les cinq équipes africaines du mondial 2018, trois proviennent d'Afrique du Nord -Maroc, Tunisie, Egypte- et deux seulement d'Afrique noire -Sénégal, Nigeria. Pourquoi ?
En matière d'organisation générale, l'Afrique du Nord a une longueur d'avance sur les pays subsahariens. Malgré les soubresauts du printemps arabe, les pays nord-africains ont préservé leurs structures sportives. La Tunisie, par exemple, continue de s'appuyer sur des grands clubs -L'Etoile du Sahel, L'Espérance de Tunis...- et sur des championnats de jeunes qui permettent de détecter et de former les futures générations de joueurs.
Surtout, ce cadre institutionnel oblige à respecter les âges réels des jeunes pousses. A l'inverse, l'état-civil défaillant est un problème endémique en Afrique noire. De nombreuses compétitions de jeunes sont disputées par des joueurs qui ont dépassé cet âge. Dans la cat
Dara Singh (Cuba) le 20/06/2018 à 08:57

Votre définition du football africain?
La principale caractéristique de l'Afrique, c'est que tout y est possible. Un exemple : l'actuel gardien de la sélection du Togo, Sabirou Bassa-Djeri, était voilà peu un parfait inconnu, même au Togo. Je l'ai découvert lors d'un match de quartier, à Lomé, la capitale. Un mois plus tard, il débutait dans la sélection nationale face à l'Algérie lors d'un match officiel comptant pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN). Quelques semaines plus tard, il signait un contrat au Coton sport de Garoua, au Cameroun, un des grands clubs d'Afrique. Une telle trajectoire, météorique, est inimaginable en Europe, où les joueurs progressent par étape, sont formés par paliers, selon des méthodes rigoureuses. L'Afrique oblige à être ouvert d'esprit et à ne pas être scolaire.
En quoi l'histoire du continent est-elle liée au football ?
Il est impossible de comprendre le football africain sans se pencher sur l'histoire des indépendances. Par exemple, au Cameroun, les Bassas ont joué un rôle crucial dans les luttes d'émancipation contre la France. Et lorsque j'ai commencé à entraîner l'équipe du Cameroun en 1985 [jusqu'en 1988], j'ai sélectionné de nombreux Bassas sans savoir à quelle ethnie ils appartenaient.
Un jour, quelqu'un m'a fait remarquer qu'ils étaient surreprésentés parmi Les Lions indomptables. Je me suis alors intéressé à eux... pour découvrir que leurs qualités combatives s'inscrivaient dans une trajectoire historique. Autrement dit, pour prendre des décisions pertinentes en Afrique, il faut s'intéresser à l'histoire des indépendances, mais aussi à celle des groupes ethniques.
Ainsi Samuel Eto'o, Rigobert Song, François Omam-Bihik, Roger Milla sont tous des Bassas. Songez que l'équipe du Cameroun a compté jusqu'à 70% de Bassas. Pourtant, ils sont loin de constituer le principal groupe ethnique du pays.
La colonisation a-t-elle influencé le style de jeu africain?
Et comment ! Dans les pays anglophones, les équipes ont adopté le style anglais et dans les pays francophones, le style français. Lorsque les clubs européens ont commencé à recruter des joueurs africains, ils ont naturellement puisé dans leurs anciennes colonies. Les Ghanéens et les Nigérians sont allés jouer en Angleterre ; les Sénégalais, les Algériens, les Ivoiriens, en France.
Ensuite, dans leurs équipes nationales, les Africains anglophones ont reprodui
Dara Singh (Cuba) le 20/06/2018 à 08:55

Pour Claude Le Roy, entraîneur successif de plusieurs équipes africaines, leur style de jeu s'explique par la décolonisation.
Outre le Sénégal - qui joue son premier match du Mondial 2018 contre la Pologne ce mardi à 17h ¬- Claude Le Roy a entraîné d'innombrables sélections africaines (Cameroun, Ghana, RDC, Congo-Brazzaville et, aujourd'hui, Togo). Surnommé le "sorcier blanc du foot africain", il a remporté, avec elles, tous les titres qu'il est possible de gagner en Afrique. Fin connaisseur du continent, ce fils d'instituteurs communistes estime qu'il est impossible de comprendre le football africain sans s'intéresser à l'histoire de la décolonisation. Interview.
L'EXPRESS. Pour l'Afrique, comment se présente le Mondial?
Claude Le Roy. Au vu des résultats des matchs de préparation, les équipes qualifiées -Sénégal, Nigeria, Maroc, Tunisie, Egypte- semblent prêtes. Malgré sa défaite contre l'Iran, le Maroc, entraîné par Hervé Renard [autrefois adjoint de Claude Le Roy], peut encore devenir le poil à gratter de son groupe, pourtant difficile. Le Sénégal n'a jamais été aussi bien armé qualitativement et quantitativement. La Tunisie possède une équipe cohérente.
ADVERTISING
adikteev
Quant à la performance de l'Egypte, elle dépend de la récupération physique de Salah après sa blessure en finale de la Ligue des champions avec Liverpool, le mois dernier. Enfin, le Nigeria semble bien organisé sous la houlette de son sélectionneur allemand Gernot Rohr [ex-entraîneur des Girondins de Bordeaux] mais doit à tout prix se relever de sa défaite contre la Croatie.
Quels sont les joueurs à suivre de près ?
Pour le Sénégal, l'attaquant Sadio Mané (Liverpool FC) et la paire Mbodj-Koulibaly, respectivement joueurs d'Anderlecht et de Naples. Ces deux-là assurent la défense centrale la plus solide de l'histoire des Lions de la Teranga. De son côté, Younès Belhanda peut éclabousser le Maroc de son talent.
Je vais aussi regarder les Nigérians Victor Moses et Ahmed Musa ou encore, évidemment, l'Egyptien Mohamed Salah, Ballon d'or africain 2017 et meilleur joueur de Premier League 2017-2018.
Votre définition du football africain?
La principale caractéristique de l'Afrique, c'est que tout y est possible. Un exemple : l'actuel gardien de la sélection du Togo, Sabirou Bassa-Djeri, était voilà peu un parfait inconnu, même au Togo. Je l'ai découvert lors d'un match de quartie
Dara Singh (Cuba) le 20/06/2018 à 08:49

Pour Claude Le Roy, entraîneur successif de plusieurs équipes africaines, leur style de jeu s'explique par la décolonisation.
Outre le Sénégal - qui joue son premier match du Mondial 2018 contre la Pologne ce mardi à 17h ¬- Claude Le Roy a entraîné d'innombrables sélections africaines (Cameroun, Ghana, RDC, Congo-Brazzaville et, aujourd'hui, Togo). Surnommé le "sorcier blanc du foot africain", il a remporté, avec elles, tous les titres qu'il est possible de gagner en Afrique. Fin connaisseur du continent, ce fils d'instituteurs communistes estime qu'il est impossible de comprendre le football africain sans s'intéresser à l'histoire de la décolonisation. Interview.
L'EXPRESS. Pour l'Afrique, comment se présente le Mondial?
Claude Le Roy. Au vu des résultats des matchs de préparation, les équipes qualifiées -Sénégal, Nigeria, Maroc, Tunisie, Egypte- semblent prêtes. Malgré sa défaite contre l'Iran, le Maroc, entraîné par Hervé Renard [autrefois adjoint de Claude Le Roy], peut encore devenir le poil à gratter de son groupe, pourtant difficile. Le Sénégal n'a jamais été aussi bien armé qualitativement et quantitativement. La Tunisie possède une équipe cohérente.
ADVERTISING
adikteev
Quant à la performance de l'Egypte, elle dépend de la récupération physique de Salah après sa blessure en finale de la Ligue des champions avec Liverpool, le mois dernier. Enfin, le Nigeria semble bien organisé sous la houlette de son sélectionneur allemand Gernot Rohr [ex-entraîneur des Girondins de Bordeaux] mais doit à tout prix se relever de sa défaite contre la Croatie.
Quels sont les joueurs à suivre de près ?
Pour le Sénégal, l'attaquant Sadio Mané (Liverpool FC) et la paire Mbodj-Koulibaly, respectivement joueurs d'Anderlecht et de Naples. Ces deux-là assurent la défense centrale la plus solide de l'histoire des Lions de la Teranga. De son côté, Younès Belhanda peut éclabousser le Maroc de son talent.
Je vais aussi regarder les Nigérians Victor Moses et Ahmed Musa ou encore, évidemment, l'Egyptien Mohamed Salah, Ballon d'or africain 2017 et meilleur joueur de Premier League 2017-2018.
Votre définition du football africain?
La principale caractéristique de l'Afrique, c'est que tout y est possible. Un exemple : l'actuel gardien de la sélection du Togo, Sabirou Bassa-Djeri, était voilà peu un parfait inconnu, même au Togo. Je l'ai découvert lors d'un match de quartie
Dara Singh (Cuba) le 20/06/2018 à 08:47

A MAYBE
C est Vrai la victoire c est bien, 2 ou 3 a 1 ca va.
je note quand meme que Mani m a fait rate mon pronostic.
je rate rarement mes pronostique et le prediction des evenement futures. j utilise 3 elements.
L access aux bonnes informations
L analyses profonde
une intuition presque de voyant.
LE SENEGAL
Apres le Match des demis finale CAN 2017 contre le Cameroun. J ai di que le Senegal est la meilleur equipe de L afrique, s ils n avaient pas rencontre le Cameroun, ils seraient champion sans probleme.
Le senegal a tout ce qu il faut pour aller loins dans cette CM2018.
Un niveau technique individuel eleve.
une tactique collective et une discipline dans le respect des consignes de la strategie
Un mental egale ou superieur de celui de l allemagne.
Sauf. accident de parcours.
LE SENEGAL sera en DEMI FINAL de la CM.
AMOT
C est une mentalite qui fait que nous faisons appele aux coach blancs. certaines personnes pensent que le blancs est toujours meilleurs, certains les recruitent pour bien faire des magouilles.
sinon, on doit etre capables de trouver un meilleur coach national dans les grands pays de football, comme le CAMEROUN, Le NIGERIA, SENEGAL, EGYPTE, COTE D IVOIRE
GHANA.non seulement ces pays peuvent en produire pour eux meme, mais aussi pour les autres pays africains moins nantis.
A TOUS
Je vous ai deja di que L EFGYPTE ne peut rien faire dans les competition FIFA, labas le dopage est serieusement controle.
Je n ai meme pas regarde leur deuxieme Match.
Conseiller (Cameroun) le 20/06/2018 à 08:37

@Ramses

Pour combattre un problème ne faut il pas s'attaquer aux causes et non aux conséquences. La situation est déjà là on ne peut plus débattre dessus. Maintenant que pouvons nous faire pour changer la situation? Voilà ce qui devrait nous intéressé. Moi en quelques jours ici sur le toli et malgré des propos parfois déplacés de certains j'essaye d'apprendre un peu plus sur le cameroun et je pense sincèrement que le départ pourrait être d'éduquer les populations et leur raconter notre histoire écrite par nous mêmes et ensuite on pourra passer à l'étape suivante qui sera d'inculquer des valeurs citoyennes. Mais avant tout cherchons d'abord les causes de notre retard, c'est mon avis.
New (Bafang , Cameroun) le 20/06/2018 à 07:53

Tous
Pour la situation qui prevaut au camer,les responsables nous interessent ils tant?alors,ce sont certains maguida,beti,bassa,douala ,bamileke….etc qui forment la tribu d AUJOULAT...quels changements voulons et attendons nous donc si nous indexons exclusivement tous les jours que Dieu
a crees la tribu d Andre Fouda?
RAMSES (Cameroun) le 20/06/2018 à 07:18

@Buncol, Mvog Mbi

Je ne vous ai pas oublié heinnnnnnnn. La finale de la NBA est terminée depuis et je vous ai pas entendu hahahahahahahahahahahha. Ou bien à cause du décallage horaire vous n'avez pas encore regardé le résultat hahahahahahahahahahahaha. Bonne journée
New (Bafang , Cameroun) le 20/06/2018 à 06:22

@Buncol

Pardon, dis à ton frère Andrzej Buncol que le foot africain là, pour eux c'est Boleh! En 1982, on observait juste.
Sinon, je suis sur que l'équipe de France sans "ses africains" ressemblerait à cette équipe de Pologne. Mais bon, prenons seulement!!
Another (Jersey) le 20/06/2018 à 06:10

@Tous

Félicitations aux lions de la terranga vous avez fait honneur aux ancêtres. Merci encore pour ce moment.

@Nswho

Je te suis et te donne parfaitement raison après l'avoir dit je te pose donc la question suivante: en ce qui concerne le Cameroun quels sont donc les responsables de cette situation? Comment devons nous faire pour changer ce phénomène?
En ce qui concerne Nganang je ne sais pas pourquoi tu me parles de lui moi j'ai toujours dit et je le repète les anglephones pour ma part avaient raison de se plaindre et ma position n'a toujours pas changé mais maintenant est ce qu'ils devaient prendre les armes pour se faire comprendre ou entendre là je crois que la majorité ici parmi lesquels moi même l'a condamné. Donc quand tu me parles de Nganang je ne vois pas en quoi je dois commenter ses propos. Est-ce que Mbembe parle au nom de tous les Bassa'as ou Douala? Tu vois que tu fustiges le resultat du travail des colons mais tu emploies les mêmes méthodes que ces derniers. Bamiléké Beti Bassa'as ou encore Douala tous ce que les camerounais demandent c'est un pouvoir qui trvaille pour ses citoyens en construisant routes, hopitaux et autres. Voilà la mintel qui a un petit probleme de santé mais on pense à l'évacuer pourtant son village à un hopital de référence, tu vois donc que le débat sur la tribu est une distraction inutile.
New (Bafang , Cameroun) le 20/06/2018 à 06:08

Bravo aux LIons du Senegal!!
Vous ns faites honneur!!
Rondo (Andorre) le 19/06/2018 à 23:07

@Kli (France) le 19/06/2018 à 20:37

L'Africain réfléchit beaucoup et ne manque surtout pas de talent; mais les élites de nos néo-colonies (les fils d'Aujoulat...) ont le centre de gravité de leur âme en Europe. Le but de leur existence est de briller aux yeux de leurs co-villageois. Il n'y a aucune volonté endogène d'émancipation. Des peaux noires aux masques blancs...

Comparaison des salaires bruts des entraîneurs des pays africains en Coupe du Monde.

Hervé Renard (Maroc - 80 000 €/mois)

Hertor Cuper (Egypte - 53 000 €/mois)

Gernot Rohr (Nigéria - 38 000 €/mois)

Nabil Maâloul (Tunisie - 23 000 €/mois)

Aliou Cissé (Sénégal - 13 300 €/mois)

Pour l'anecdote à 45 000 €/mois, Hugo Bross a été totalement payé, alors que Jean Paul Akono attend toujours son solde qui était juste de 15 200€/mois...
Le ministère des sports a stoppé Me Happi dans sa tentative de nous flanquer Philippe Troussier à 65 000 €/mois

J'espère que les tribulations de notre époque aideront les plus jeunes à nourrir un peu d'amour pour leur patrie et déployer l'énergie de leur âme pour la survie du continent...
Nswho (Kirghizistan) le 19/06/2018 à 22:01

Le SENEGAL est entrainé par un fils du SENEGAL.
Voila la lecon à retenir.
Nos equipes perdent avec les entraineurs etrangers. C 'est quoi notre probleme.
On a peur de perdre avec les notres? c 'est mieux de se faire battre avec un blanc assis sur notre banc de touche? ca fait plus joli sur les photos ou bien???

Un peu d'intelligence africains.
Kli (France) le 19/06/2018 à 20:37

L Egypte avec ou sans salah c est la meme chose,tout est accompli,un ayatollah n est champion qu a la mosquee
Amot (Gabon) le 19/06/2018 à 20:05

Russi. 3 - 1. Egypte
Les Russes sont partout: ils sont bien chez eux

Il faut esperer que l Egypte ne rentre pas bredouille en prenent 3 points a l Arabie saoudite
Fin de la partie
M@ybe (Andorre) le 19/06/2018 à 19:51

@Conseiller
Après la tempête née de la désinformation sur une prétendue destruction de la statue de UM NYOBE, par les chefs bellois,nous pouvons en reparler sans passion.
Il m'a été suggéré de te demander comment les BASSAS ont ils appelé l'endroit qu ils occupaient avant l'arrivée des DOUALAS ?
Ta réponse pourrait nous enrichir.

L'histoire ne nous a jamais rapporté un quelconque conflit entre ces 2 tribus, BASSAS et DOUALAS, justifiant le repli vers l'intérieur du pays des bassas. Il n'ya que ces quolibets bon enfant du genre '' les doualas faisaient cacas partout, 'cest ce qui auraient éloigné les bassas.

On peut aussi dire sans risque de se tromper que ,les BASSAS qui vivaient là à cette époque, ne pouvaient se sentir en adéquation avec ce milieu aquatique, qui semble ne pas être son milieu de prédilection.
Nous pouvons constater que le BASSA est plus dans son feeling en brousse, à tendre les pièges aux serpents(boa...) et autres (porc epic...) qu'à coté de l'eau et pêcher.

On peut donc comprendre que les doualas( sawas) se trouvant à coté WOURI aient trouver, en ce fleuve un milieu propice à son ancrage et à son épanouissement;
Tout le monde connaît la propension du DOUALA ( sawa) à aimer du poisson
Ne serait il pas laà la vraie raison du BASSA d'aller vers la brousse pour chasser qu'à pêcher?
EKLA (Paris , France) le 19/06/2018 à 19:50

Russi. 3 - 1. Egypte
Les Russes sont partout: ils sont bien chez eux

4 miunutes a jouer
M@ybe (Andorre) le 19/06/2018 à 19:42

Russi. 3 - 1. Egypte
Salah mieux avec le ballon au sol

10 miunutes a jouer
M@ybe (Andorre) le 19/06/2018 à 19:38

Russi. 3 - 1. Egypte
but de Salah sur penalty

16 miunutes a jouer
M@ybe (Andorre) le 19/06/2018 à 19:31

Cool, sortez moi tous ces arabes.
Le Sénégal à l'honneur. En espérant que les nigérians passeront aussi.
Le Sénégal peut aller loin. Sauf s'il retombe dans nos travers défensifs.
Quant aux arabes, quand je vois le traitement infligé à nos frères et soeurs chez eux et que certains ici parlent de nations africaines à supporter, alors qu'ils ne se considèrent pas vraiment d'Afrique, mais du maghreb, je dis, hum...
Tsoungov (France) le 19/06/2018 à 19:24

l'Égypte en mode journée porte ouverte

Russie 3 vs Égypte 0

C'est dur!
Nswho (Kirghizistan) le 19/06/2018 à 19:19

Russi. 3 - 0. Egypte
Ces Russes ont beaucoup d energie,
L Egypte prend de l eau a partir du Nil
30 miunutes a jouer
M@ybe (Andorre) le 19/06/2018 à 19:19

Russia 2. - 0. Egypte
Ces Russes ont beaucoup d energie,
30 miunutes a jouer
M@ybe (Andorre) le 19/06/2018 à 19:17

Russia 1. - 0. Egypte
Encore un but cadeau
M@ybe (Andorre) le 19/06/2018 à 19:06

Russia. 0. - 0. Egypte
Quel match intense !
Pourvu que l Egypte prenne aunoins 1 point.
PEUT ETRE ON AURAIT UN JOUR 100% AFRICAIN SUCCES
M@ybe (Andorre) le 19/06/2018 à 18:49

@Jonh Barrick
@Conseiller
@Les Nangadefs

Dédicace!! TOTO GUILLAUME - ISOKOLOKO - YOUTUBE
Another (Jersey) le 19/06/2018 à 18:23

Bravo aux LIONS de la Téranga.
Vous faites honneur à l'Afrique!!
De toutes les façons, je ne vois que le Sénégal et l'Égypte (si SALLAH joue et si le match n'est pas truqué par les russes qui sont chez eux) passer le 1er tour.
M.Y (France) le 19/06/2018 à 18:03


Senegal champion!du courage les lions!
THEO (France) le 19/06/2018 à 17:29

Russie. # Egypte dans ,30 minutes
Il faut une victoire ou un nul conditionnel a L Egypte pour esperer le second tour.
On saura si le sauveur Salah est pret pour s exposer.
M@ybe (Andorre) le 19/06/2018 à 17:28

Bravo aux lions sénégalais pour cette victoire qui honore l'Afrique.
Je milite pour le recrutement d'un ancien lion pour le poste de sélectionneur.
Hommelion (France) le 19/06/2018 à 17:24

enfin l afrique est honoree,quelle joie!!!ALLEZ LES LIONS DU SENEGAL !!toute l afrique est derriere vous.
Delongy (Russie) le 19/06/2018 à 17:24

@conseiller
Ne te derangepas, c est toujours la victoire.
Nous sommes tous fier de ce score.
M@ybe (Andorre) le 19/06/2018 à 17:23

Voila un selectionneur qui travaille pour l amour de son pays, apres on va engager chez nous un bouche-trou albinos qui ne connait meme pas le trou qu il a a combler,AU BOSSO LES LIONS DE LA TERANGA
Amot (Gabon) le 19/06/2018 à 17:19

Sénégal, merci!
Nswho (Kirghizistan) le 19/06/2018 à 17:12

LES LIONS OYEEEEEEEEEEEEEE
RAMSES (Cameroun) le 19/06/2018 à 17:09

Bravo au Senegal
Sadio Mani. m a fait rate mon pronostique avec un but
Conseiller (Cameroun) le 19/06/2018 à 17:08

<< précédente 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10 ... 10074 suivante >>
Messages : 1 à 40 Page : 1 Nombre de messages : 402929

Parle ta part, je parle ma part
Talk your own, I go talk my own

Nom ou pseudo : *
E-mail :
Ville :
Pays : *
Message : *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite :(à quoi ca sert ?)